Préparation du carnaval de Gerland 2019

Cette année, l’établissement des Girondines participe activement au Carnaval de Gerland (Lyon 7e), qui partira de la place du Traité de Rome à 13h30 le dimanche 31 mars prochain, pour arriver à la Cité Jardin. Cette participation se fait aussi bien dans sa préparation que dans sa réalisation.

En effet, depuis le mois de janvier jusqu’à fin mars, à raison de deux ateliers par mois, l’artiste plasticien et scénographe Nemo (de la compagnie Fred Bendongue) nous accompagne et nous aide à créer puis construire six « grosses têtes » en carton. Un capitaine Crochet côtoie ainsi un farfadet, qui sympathise avec une sorcière qui jette des regards intrigués à Pinocchio, tandis qu’un vampire et un monstre aux mille yeux bavardent gentiment. Les têtes sont construites au fur et à mesure des ateliers, par les participants, et le but final est d’accompagner le grand Monsieur Carnaval au  bûcher, en défilant sur des scooters électriques qui seront conduits par les participants.

Préparation du carnaval de Gerland 001Préparation du carnaval de Gerland 002Préparation du carnaval de Gerland 003Préparation du carnaval de Gerland 004Préparation du carnaval de Gerland 005Préparation du carnaval de Gerland 006Préparation du carnaval de Gerland 007Préparation du carnaval de Gerland 008Préparation du carnaval de Gerland 009Préparation du carnaval de Gerland 010

Ces ateliers ne concernent pas que la maison de retraite des Girondines mais bien tout l’établissement au-delà, puisqu’ils sont ouverts à diverses structures locales. Les vingt et un partipants qui se retrouvent ainsi aux Girondines proviennent de l’EHPAD, des appartements adaptés, et du Gem Nova, mais également du foyer-logement voisin : L’Étincelle. Plusieurs autres ateliers ont également lieu dans l’arrondissement pour arriver à un cortège festif et fourni.

Ces séances de création sont placées sous le signe de l’entraide et de la convivialité et s’inscrivent en parfaite harmonie avec le projet des Girondines. En cliquant sur les vignettes ci-dessus, vous pourrez visualiser en grand chaque photo dans un nouvel onglet.

Affiche du carnaval de Gerland 2019 (jpeg)

Parcours du carnaval de Gerland 2019 (jpeg)

Application de détection d’objets pour aveugles

Une équipe d’élèves de l’École Centrale de Lyon (école d’ingénieurs du plus haut niveau) est en train de développer une application pour téléphones mobiles intelligents (smartphones), destinée aux personnes malvoyantes ou aveugles, et qui a pour but de décrire l’environnement de l’utilisateur, afin de l’aider à retrouver des objets qu’il ne peut plus localiser, qu’ils aient été déplacés par quelqu’un, soient tombés, ou aient été abandonnés par lui dans un endroit mal mémorisé. Le projet s’appelle « Let It Drop! » qu’on pourrait traduire par « laisse tomber ! », ce qui est à double sens puisque, justement, il va en fait aider les aveugles à ne pas se décourager et à poursuivre leurs recherches à l’aide d’une sorte de « vision de secours ».

Deux de ces élèves ont choisi la maison de retraite de notre association Foyer-Résidence Rhodanien des Aveugles pour recueillir des informations concrètes aussi bien auprès de résidents que de membres de l’association ou du personnel des Girondines, nous leur cédons la parole :

Rencontre entre résidents et élèves ingénieurs

M. Berger, Stéphanie Robieux et Mme Plantevin discutent de l’application « Let It Drop! »

« Jeudi dernier, aux Girondines, nous avons eu le plaisir de rencontrer Camille Gintzburger, président du F.R.R.A., deux résidents de la maison de retraite — M. Berger et Mme Plantevin — ainsi que la psychomotricienne Elodie Levy-Helbourg, pour discuter de notre projet « Let It Drop! ». Cette application de détection d’objets pour aveugles, repose sur un algorithme de reconnaissance de formes et sur le principe de l’apprentissage automatique (en anglais : « machine learning »), qui est un des champs d’étude de l’intelligence artificielle.

Pour proposer une application réellement adaptée, simple d’utilisation et qui réponde aux besoins de nos futurs utilisateurs, nous avons souhaité approfondir notre connaissance du quotidien des personnes malvoyantes et aveugles, et l’établissement des Girondines nous a semblé très adapté à ces recherches. De fait, cet après-midi  a été riche en discussions et en recueils d’informations, dont nous avons d’ores et déjà retiré de nombreuses idées pour mieux orienter et optimiser notre projet.

Nous remercions chaleureusement tous les intervenants pour la qualité de leur accueil. Pour de plus amples informations sur notre application, n’hésitez pas à nous contacter directement en cliquant sur ce lien. » Stéphanie ROBIEUX