Huit places d’hébergement temporaire aux Girondines

EHPAD - espace communDans le cadre de la politique actuelle de soutien aux aidants qui assistent les personnes âgées dépendantes bénéficiant du maintien à domicile, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a octroyé à la maison de retraite des Girondines huit chambres individuelles réservées à l’hébergement temporaire, dont six en EHPAD dit « classique » et deux en Unité de Vie Protégée (UASA).

Cet hébergement temporaire de la personne dépendante, qui peut aller jusqu’à quatre-vingt dix jours par an, peut être utilisé en une fois ou fractionné. Les aidants expriment en général une préférence pour des séjours de leur proche d’au moins une dizaine de jours, qui correspondent à des besoins simples : répit de quelques jours ou nécessité de soins personnels (hospitalisation), voire obligations liées à leur travail. L’aidant peut être un conjoint, un enfant, voire toute une famille désireuse de partir en vacances si la personne âgée vit chez elle. Le séjour peut, naturellement, être aussi motivé par une nécessité de séjour de convalescence en environnement protégé de la personne âgée dépendante elle-même à la suite d’une hospitalisation par exemple.

Nous essayons de donner au résident la même configuration de chambre lors de ses différents séjours, pour qu’il retrouve vite ses repères dans sa chambre et dans l’établissement (trajets vers la salle à manger, la salle d’animation, le jardin…) et qu’il conserve un lien avec le personnel qu’il connaît.

L’établissement des « Girondines », créé par le Foyer-Résidence Rhodanien des Aveugles (FRRA) accueille historiquement en priorité les personnes déficientes visuelles, mais sans exclusive. Les différents espaces de la structure présentent donc un aménagement très adapté à ce handicap, ce qui se répercute en gain de sécurité et de bien-être pour toute personne âgée dépendante.

Un seul dossier est nécessaire pour des séjours séquentiels, sauf changement important de dépendance, auquel cas, et pour mieux prendre en charge le patient dès son entrée, l’aidant préviendra l’établissement en amont lors de la demande.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous adresser au cadre administratif de l’EHPAD, Mme Rima SAHBI, au 04 72 76 85 21 (gouvernante@girondines.fr) ou au médecin coordonnateur, Mme Annie COULATY, au 04 72 76 85 20 (medical@girondines.fr).

Savoir aider les déficients visuels

Nous avons parlé récemment ici même du Guide d’accueil des déficients visuels édité par la Fédération des Aveugles de France (FAAF), Vous pouvez le consulter dans notre section « Documents/Autres documents  » ; il est destiné spécifiquement au « personnel d’accueil de lieux recevant du public » et tout le personnel des Girondines est invité à en prendre connaissance (puis à l’appliquer !) dès sa prise de fonction.

Mais la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France propose aussi sur un site web dédié des informations très complètes sur la manière d’accompagner et d’aider les plus de 60 ans déficients visuels, (population historique -et encore importante- des bénéficiaires de notre association FRRA) en aidant à mieux comprendre le handicap de ces personnes, et mieux agir dans la vie quotidienne vis-à-vis d’elles. Nous vous invitons vivement à l’explorer en cliquant sur les nombreux boutons présents à l’écran, qui donnent accès à des sous chapitres très richement illustrés de vignettes charmantes et comportent beaucoup d’informations pratiques et utiles.

Vous pouvez y accéder dans un nouvel onglet en cliquant sur la copie d’écran ci-dessous issue de leur page d’accueil.

Copie d'écran des pictogrammes explicatifs du site "savoir aider"

Site web « Savoir aider nos aînés déficients visuels »

La FAAF alerte sur la barrière entre handicap et dépendance

Notre association FRRA (Foyer-Résidence Rhodanien des Aveugles) est adhérente de la FAAF (Fédération des Aveugles et Amblyopes de France) et partage avec elle un grand nombre de valeurs concernant les handicapés et la dépendance, y compris dans leur application au sein des Girondines.

C’est pourquoi nous ne pouvons que nous déclarer solidaires de l’alerte qu’ils viennent de publier, sur des dispositions légales incompréhensibles et pénalisantes pour les handicapés. Nous vous invitons donc à en prendre connaissance en cliquant sur ce lien ou sur la vignette ci-dessous, pour en ouvrir le pdf dans un nouvel onglet.

Vignette alerte FAAF